Dimanche 2 et lundi 3 Octobre s’est tenu, sous un soleil radieux, le testage des jeunes étalons Poney Français de Selle. Déjà mis en place depuis 2009, et associé ces deux dernières années au testage des étalons Selle Français à Saint Lô, la session se déroulait cette année pour la première fois à Lamotte Beuvron. Sept jeunes étalons Poney Français de Selle de 3 ans, approuvés à 2 ou 3 ans lors du très couru national de race du Sologn’Pony, étaient ainsi réunis dans l’enceinte du parc fédéral, pour participer à différents ateliers sous le regard d’un panel d’experts.

 

 

 

 

Destiné uniquement aux jeunes étalons PFS approuvés de 3 ans, le testage a pour but premier d’évaluer les aptitudes de futurs compétiteurs et reproducteurs, non encore testés sous la selle, afin de fournir davantage d’informations aux éleveurs désireux d’utiliser cette jeune génétique.

En effet, les experts présents lors de cette session avaient pour objectif de mettre en lumière, à travers différents ateliers, le comportement et les aptitudes sportives des poneys sous la selle, et ainsi de compléter les informations recueillies lors des finales de la race. Etaient appelés pour ces deux jours d’évaluation François Franzoni, ancien cavalier de concours complet et CSO, et cavalier actuel de jeunes poneys et chevaux. Il est également consultant pour l’ANSF et l’ANPFS en tant que spécialiste de la formation du jeune poney et cheval de sport. Avec de nombreuses participations à de multiples championnats nationaux et internationaux dans les années soixante-dix, et une place en l’équipe de France de concours complet à son actif, son expérience en tant que cavalier n’est plus à démontrer. Egalement préparateur de jeunes poneys issus de son élevage familial, les podiums de ces derniers en concours sont la preuve incontestable d’un succès qui dure.

Il était accompagné de Eric Lepere, cavalier professionnel, et coach de poneys de Grand Prix. Actuellement propriétaire et gérant d’une écurie en région Orléanaise, il bénéficie d’une grand expérience en matière de formation et valorisation de jeunes chevaux et poneys de sport, avec de nombreux succès, tel que l’étalon performer international Réal des Granges, ou encore le bon gagnant Najisco d’Haryns.

Enfin, Rémy Issartel, cavalier international de Grand Prix dressage, et coach de poneys et chevaux de haut niveau, était également présent pour observer les poneys. Avec de multiples participations en Coupe des Nations, et de nombreux podiums en France et à l’international, ce cavalier accompli n’est cependant pas un inconnu du milieu poney. Coach de plusieurs cavaliers poney de haut niveau, Rémy Issartel a également été le cavalier du jeune étalon Poney Français de Selle Selliany Candy lors des finales SHF cycles classique dressage.

Les jeunes étalons étaient montés par deux cavaliers qui découvraient les poneys à l’occasion de cette session de deux jours. Il s’agissait de Ashley Quivouron, cavalière de Grand Prix poney, et actuellement cavalière des jeunes chevaux de l’élevage de Mescam, et Simon Robichon, fraîchement titulaire du diplôme d’instructeur, et cavalier de complet.

Les jeunes poneys ont été vus la première journée sur le plat, puis sur un dispositif de barres au sol, visant à évaluer leur locomotion, leur capacité d’apprentissage et d’adaptation. Ils ont ensuite été vus sur une ligne à quatre foulées, avec entrée croisillon, suivi d’un vertical, qui évoluait ensuite en oxer. Cet enchaînement, placé sur la piste, avait pour objectif de familiariser les poneys avec une ligne d’obstacles simples, et de préparer la séance du lendemain. Avec une intervention des cavaliers minime, le comportement et les aptitudes naturelles des poneys sur les barres étaient observées par les experts : franchise, réactivité, sens de la barre, technique de saut, etc. Le lendemain, les poneys ont été vus plus en détail sous la selle sur le plat. Beaucoup plus à l’aise dans l’ensemble après avoir découvert le terrain la veille, les jeunes étalons ont montré des qualités indéniables sur ce premier atelier. Les poneys découvraient ensuite un petit parcours, composé de 4 obstacles. Ils débutaient sur une ligne croisillon – vertical à 4 foulées, puis un vertical isolé, suivi d’un oxer isolé. Ces ateliers visaient non seulement à observer encore une fois les qualités déjà mises en avant la veille, mais également d’évaluer la progression des poneys entre les deux séances.

 

En parallèle de ces ateliers sous la selle, les poneys ont également participé à l’atelier de testage du comportement, mené conjointement par l’IFCE et l’INRA, dans une structure montée pour l’occasion dans le parc fédéral. Ces tests formalisés visent à établir le profil comportemental du poney en analysant niveau d’activité, émotivité, grégarité, et sensibilité tactile. Alors que les résultats de ces tests ne seront connus qu’après dépouillement des résultats, nous pouvons d’ores et déjà mettre en avant le comportement exemplaire de tous nos jeunes étalons lors de cet atelier. A l’issue des ateliers de chaque journée, éleveurs et experts se sont réunis afin d’évoquer quelques clés du travail du jeune poney, puis revenir sur les prestations de chacun des poneys. Ces échanges se sont réalisés en toute convivialité, et se sont avérés particulièrement pédagogiques pour tous. Les éleveurs et propriétaires des jeunes étalons ont ainsi particulièrement apprécié le retour d’expérience des experts en matière de formation du jeune poney de sport. Sept jeunes étalons ont été présentés lors de cette session de testage.

 

Le premier est Ugo des Clas (Machno Carwyn (GB) WD x Kissmie du Touney PFS x Thunder du Blin Co). Ce joli et chic poney de sport présente une très jolie sortie d’encolure. Manquant encore de tension, il n’aura pas montré toute l’amplitude et la propulsion qu’il pourrait avoir. Il se sera néanmoins montré plein de bonne volonté sous la selle, très appliqué et réceptif au cours des différents ateliers. Un bon équilibre et une bonne aptitude à l’obstacle auront été les points les plus remarqués par les experts et son cavalier.

 

Le très charismatique Uelème du Lin (Aron N (DE) DRPON x Eva La Brée PFS x Llanarth Marc Ap Braint (GP) WD) aura quant à lui montré un excellent galop, avec beaucoup de force dans le dos, malgré des dessous un peu légers. Gros sauteur styliste, avec beaucoup de présence et d’énergie, il aura fait preuve d’excellentes réactions devant la barre.

 

 

Suivait ensuite Un Instant de l’Ourcq (Peps Domain PFS x Kadira de Tyv PFS x Envol d’Angrie PFS). Ce poney aura montré une bonne locomotion, malgré un manque de force et de propulsion, causés par une ligne du dessus lâche. Il a également fait preuve de beaucoup de bonne volonté, et d’un tempérament plutôt guerrier.

 

 

Le très régulier Up Market de Mons (Idem de B’Neville SFA x Loupiote de Mons PFS x Flower de Grange PFS) a quant à lui démontré une excellente qualité lors de tous les ateliers. Ce poney aux très beaux tissus a su montrer toute sa qualité sportive, malgré un équilibre très horizontal pour le moment. Faisant en effet preuve de trois très bonne allures de bases, avec une belle cadence et amplitude, il a montré beaucoup de puissance sur les barres, avec une très bonne qualité de saut.

 

 

Venait ensuite Ustinov Landai (Neicop d’Argent PFS x Nariska Landaise PFS x Fareneit Herquetot PFS). Ce poney à la robe flatteuse et ayant des points de force bénéficie de trois bonnes allures de base. Il s’est montré très cadencé, avec une belle amplitude, malgré un dos lâché. Facilité d’utilisation, franchise et régularité auront été les maîtres mots pour ce poney plein de bonne volonté.

 

 

Il était suivi par Unharo du Liémont (Linaro (DE) OEP x Linda du Vast NF x Glen de l’Aumont PFS), au modèle très râblé et à l’encolure un peu épaisse. Le poney a fait preuve d’un très bon équilibre, et une bonne propulsion. Accusant beaucoup de force, ce très bon sauteur s’est montré particulièrement respectueux et réactif.

 

 

Le dernier poney présenté était Uhland d’Aven (Lando (DK) DWB x Rune d’Aven PFS x Linaro (DE) PFS). Ce bel alezan présente un modèle particulièrement harmonieux, avec une très belle sortie d’encolure. Il a montré un bon équilibre sous la selle, et un dos un peu noué pour le moment. Il s’est avéré très propre dans les exercices, avec une bonne facilité d’utilisation. Cette session de testage aura été l’occasion de mettre en lumière toutes les aptitudes des jeunes poneys, qui ont fait preuve d’un excellent niveau dans l’ensemble. La qualité indéniable des poneys a été unanimement saluée par les experts, gage de l’excellent travail de nos éleveurs. Cette session aura a été riche d’enseignements pour tous, et a fourni à chacun des propriétaires bon nombre de conseils pour préparer la saison de 4 ans au mieux. Gageons que nous retrouverons ces poneys sur les podiums des circuits sportifs dans les années à venir, en attendant le rendez-vous est d’ores et déjà pris pour l’automne prochain, pour une nouvelle génération de 3 ans.